prestigium.com https://prestigium.com Une certaine idée du prestige Wed, 23 Sep 2020 10:52:23 +0000 fr-FR hourly 1 https://wordpress.org/?v=5.5.2 Apprendre à gagner de l’argent avec un site de musique https://prestigium.com/1491.cfm Wed, 23 Sep 2020 10:52:23 +0000 https://prestigium.com/?p=1491 Sur internet, les sites font très souvent preuve d’une étonnante créativité pour générer des revenus. Sur ce terrain, les possibilités sont quasiment illimitées. Le plus difficile se résume à trouver la formule qui produit les meilleurs résultats. C’est également le cas pour la rentabilisation d’un site de musique. Afin de vous faciliter la tâche, voici […]

L’article Apprendre à gagner de l’argent avec un site de musique est apparu en premier sur prestigium.com.

]]>
Sur internet, les sites font très souvent preuve d’une étonnante créativité pour générer des revenus. Sur ce terrain, les possibilités sont quasiment illimitées. Le plus difficile se résume à trouver la formule qui produit les meilleurs résultats. C’est également le cas pour la rentabilisation d’un site de musique. Afin de vous faciliter la tâche, voici un recueil des méthodes efficaces pour arriver à gagner de l’argent avec un site de musique.

Devenir affilié et rédiger des avis promotionnels

L’une des méthodes les plus rentables pour un site de musique est la rédaction des avis de produits musicaux. Il s’agit dans ce cas-ci de rédiger des contenus (avis) pertinents et particulièrement riches en tournures sémantiques. Au sein du texte, vous proposez des échantillons musicaux en lecture, suivis de liens vers la plateforme de vente proprement dite. Bien entendu vous devez tout d’abord devenir affilié aux artistes ou aux maisons de disques avant de procéder.

Pour ce modèle économique, vos contenus doivent être assez optimisés afin que le site occupe les meilleures places sur les moteurs de recherche. Autrement dit, vous devez rédiger les avis suivant les techniques et les recommandations seo. Ceci constitue un exercice plutôt simple dans le cas où vous possédez déjà les bases et les connaissances seo adéquates.

Dans le cas contraire, il est possible de se former au seo. D’ailleurs le réputé web-entrepreneur et expert SEO Romain Pirotte propose une formation seo de qualité dans ce sens. Avec cet apprentissage, vous pourrez assimiler les techniques et les stratégies de rédaction adaptées, notamment celles du blackhat seo. Vous pourrez ainsi faire exploser l’audience de votre site de musique. Construisez votre marque, générez de l’audience et convertissez rapidement vos leads en acheteurs. Ainsi, votre site attirera les plus grands noms de la musique et ceux-ci n’hésiteront pas à bien vous récompenser. En somme, vous bénéficierez d’une formation complète en ligne. Par ailleurs, pour faciliter encore plus les choses le paiement par carte bancaire ou Paypal.

Remarquez néanmoins que rentabiliser un site de musique à partir des avis promotionnels est une méthode de monétisation à double tranchant. En effet, dans le but de garder la confiance des lecteurs, vous avez généralement l’exigence d’être honnête. Malheureusement cette pratique peut se solder sur une perte d’affilée, d’autant que les remarques négatives ne sont pas toujours appréciées. Toutefois, cette manière de gagner de l’argent possède un fort potentiel de gain.

Vendre des publicités sur le site

Pour gagner de l’argent avec un site de musique, une alternative consiste à vendre des espaces publicitaires. En effet, une page web peut être conçue de manière à laisser des zones libres pour la promotion de produits ou services divers. En d’autres termes, il n’est pas seulement question de publicités musicales. D’ailleurs cette option monétisation, vous exonère de toute gestion des publicités. D’autant que celles-ci sont générées automatiquement depuis un serveur externe spécialisé (annonceurs du web).

Vous pouvez être payé tout simplement au clic, au nombre de vues ou encore à la périodicité d’affichage. Le paiement par clic signifie qu’un internaute devra cliquer au préalable sur l’affiche publicitaire et ensuite seulement vous recevrez de l’argent. En ce qui concerne la monétisation par vues, elle demande un minimum de 1 000 vues avant d’accéder au versement. Enfin, la rentabilisation par périodicité d’affichage fonctionne sur la base du temps imparti à une publicité. Un annonceur fixe une période durant laquelle vous afficherez sa publicité sur votre site en échange d’un paiement.

À cela s’ajoute aussi l’option de vente directe des articles de musique. Qu’il s’agisse de la vente d’albums ou d’instruments de musique, cette dernière méthode donnera un volet e-commerce complet à votre site.

En définitive, il y a de nombreuses méthodes pour générer des revenus à partir d’un site de musique. Quoi qu’il en soit, la décision finale de l’option la plus convenable vous revient.

L’article Apprendre à gagner de l’argent avec un site de musique est apparu en premier sur prestigium.com.

]]>
Comment survivre dans l’industrie de la musique https://prestigium.com/1406.cfm Wed, 29 Jul 2020 14:15:24 +0000 https://prestigium.com/?p=1406 Le talent est nécessaire pour réussir dans l’industrie de la musique, mais le talent seul ne suffit pas. Il y a quelques comportements, mentalités et pratiques qu’on doit cultiver si l’on souhaite réussir dans cette industrie. En parlant de talent, il y a quelques artistes qui ne sont pas très « talentueux » mais en […]

L’article Comment survivre dans l’industrie de la musique est apparu en premier sur prestigium.com.

]]>
Le talent est nécessaire pour réussir dans l’industrie de la musique, mais le talent seul ne suffit pas. Il y a quelques comportements, mentalités et pratiques qu’on doit cultiver si l’on souhaite réussir dans cette industrie. En parlant de talent, il y a quelques artistes qui ne sont pas très « talentueux » mais en revanche possèdent assez de « génie » pour percer dans cet univers.

Trouver un bon équilibre entre la créativité et les affaires

Lorsqu’on souhaite vivre de la musique et participer à une collaboration, il peut être très facile de se laisser emporter par l’instant, d’oublier notre façon de travailler et de devoir gagner de l’argent avec ce que l’on crée. Cependant, il ne faut pas non plus trop pousser la musique vers une grosse campagne marketing. Le tout c’est de savoir équilibrer, mixer les émotions de la musique avec les affaires.

Diversifier les revenus

Les concerts ou les festivals ont toujours attiré beaucoup de monde, et il se trouve que la participation à ces concerts peut aider à diversifier les revenus, et donc éviter la vente de musique en tant que telle. De plus, une image visuelle forte, de bonnes compétences en communication et en promotion sont les éléments qui peuvent attirer l’attention des gens sur notre musique, voire devenir un fan à part entière.

Fidéliser les fans

Après avoir constitué le premier groupe de fans, il faut ensuite essayer de localiser les fans les plus engagés. Pour cela, il existe plusieurs méthodes. Sur Facebook par exemple, lorsqu’une personne commente régulièrement des publications d’une page de musique lambda, elle se verra attribué un badge qui peut se voir par tout le monde, et qui signifie généralement qu’il s’agit d’un fan. Pour ce genre de fan, il ne faut pas hésiter à créer des offres VIP, exclusives, voire créer des petits jeux pour obtenir des billets gratuits pour un concert.

Miser sur la collaboration

Démarrer seul(e) dans la musique n’est jamais évident, à moins qu’on soit bourré de talents et très charismatiques. Pour résoudre ce problème, il suffit d’élargir nos connaissances grâce à la coopération musicale, il est préférable de coopérer avec un artiste plus ou moins connu, ou pourquoi pas coopérer avec un artiste notoire. La collaboration musicale est « monnaie courante » dans cet univers. L’idéal c’est de mélanger ingéniosité et talent afin de pouvoir réussir dans l’industrie de la musique.

L’article Comment survivre dans l’industrie de la musique est apparu en premier sur prestigium.com.

]]>
Comment devenir musicothérapeute ? https://prestigium.com/1403.cfm Wed, 29 Jul 2020 13:08:08 +0000 https://prestigium.com/?p=1403 Bien qu’il soit possible d’apaiser les personnes atteintes de grave maladie comme la maladie de parkinson, la schizophrénie, ou encore la démence grâce à la musicothérapie, le métier de musicothérapeute n’est pas encore très reconnu, mais est déjà sur la voie de la professionnalisation. Un musicothérapeute s’occupe des personnes ayant des difficultés de communication et […]

L’article Comment devenir musicothérapeute ? est apparu en premier sur prestigium.com.

]]>
Bien qu’il soit possible d’apaiser les personnes atteintes de grave maladie comme la maladie de parkinson, la schizophrénie, ou encore la démence grâce à la musicothérapie, le métier de musicothérapeute n’est pas encore très reconnu, mais est déjà sur la voie de la professionnalisation.
Un musicothérapeute s’occupe des personnes ayant des difficultés de communication et / ou relationnelles. Il doit adapter ses méthodes en fonction de la maladie rencontrée par le patient ou le groupe de patients : difficultés psycho-émotionnelles, sociales ou comportementales, maladies sensorielles, physiques ou neurologiques.

Parcours pédagogique

Le musicothérapeute n’est pas forcément un clinicien. Pour poursuivre cette carrière, il faut disposer d’un titulaire de l’un des diplômes de 5 centres reconnus par la Fédération Française de Musicothérapie (FFM). Cependant, avant de se lancer dans le métier de musicothérapeute, il est très conseillé de s’investir dans un travail personnel comme la psychanalyse à titre d’exemple.
Les 6 centres sont agréés par la Fédération Française de Musicothérapie sont l’atelier de musicothérapie de Bourgogne, le Centre International de Musicothérapie de Paris, l’INFIPP de Lyon, l’Université Sorbonne Paris Cité en partenariat avec l’Association française de Musicothérapie, l’université de Montpellier Paul Valéry, licence en musicothérapie et l’université de Nantes.

Débouchés musicothérapeute

Il existe deux types de méthodes : la musicothérapie et la musicothérapie active. La première méthode consiste à laisser le sujet écouter un programme sonore développé par un musicothérapeute, tandis que la seconde méthode incite le patient à créer de la musique et des sons pour s’exprimer.

Les musicothérapeutes peuvent mener des activités dans des organisations privées, publiques, communautaires ou libres. Le domaine est vaste et peut obliger le professionnel à travailler dans le secteur de la santé (psychiatrie, gériatrie, médecine professionnelle), mais aussi dans les secteurs éducatif et social. À titre d’exemple, la méthode Nordoff-Robbins a vu le jour en Europe grâce à un projet pilote à l’université de Pennsylvanie, permettant d’aider les autistes ainsi que les enfants handicapés.

Salaire d’un musicothérapeute

Étant un métier plus ou moins équivalent d’un psychologue. Un musicothérapeute confirmé gagnera la même grille de salaire. Pour un musicothérapeute débutant, le salaire annuel est de 19 200 €, soit 1 600 € net par mois.

L’article Comment devenir musicothérapeute ? est apparu en premier sur prestigium.com.

]]>
Anhédonie musicale : ces personnes qui n’aiment pas la musique https://prestigium.com/1400.cfm Wed, 29 Jul 2020 13:01:33 +0000 https://prestigium.com/?p=1400 Plusieurs expériences ont été menées afin de découvrir le pourquoi du comment concernant ces personnes qui ne supportent pas la musique. Des thérapies musicales ont même été effectuées par quelques experts à titre non officiel, en vain. La participation de Robert Zatorre dans une étude a porté ses fruits. Il s’avère qu’environ 2 % de […]

L’article Anhédonie musicale : ces personnes qui n’aiment pas la musique est apparu en premier sur prestigium.com.

]]>
Plusieurs expériences ont été menées afin de découvrir le pourquoi du comment concernant ces personnes qui ne supportent pas la musique. Des thérapies musicales ont même été effectuées par quelques experts à titre non officiel, en vain. La participation de Robert Zatorre dans une étude a porté ses fruits. Il s’avère qu’environ 2 % de la population mondiale serait incapable de retirer du plaisir en écoutant de la musique. Bien que les études soient déjà à un stade très avancé, Robert Zatorre tente toujours actuellement de comprendre les fondements neuroscientifiques.

La théorie de Robert Zatorre

Selon ce dernier, le plaisir de la musique est étroitement lié à notre capacité à prédire ce qui suit en nous basant sur l’étude des zones du cerveau qui activent la musique. Nous attendons avec impatience la surprise du rythme et de l’amour. Selon ses recherches, le cerveau libère de la dopamine aux moments les plus intéressants dans une chanson ou une musique.
Ce mystérieux manque de plaisir musical explique pourquoi certaines personnes ne supportent pas la musique. Cependant, il ne s’agit pas pour autant d’une incapacité générale à éprouver du plaisir.

Les scientifiques essaient toujours de comprendre ce qui se passe dans le cerveau de ce groupe de personnes, ce qui peut les empêcher de réagir positivement à la musique comme tout le monde. Cependant, Robert Zatorre utilise la technologie d’imagerie cérébrale afin de tester l’hypothèse selon laquelle le système auditif pourrait ne pas interagir correctement avec le système de récompense du cerveau.

Selon les résultats obtenus, malgré une capacité auditive correcte et aussi une sensibilité à d’autres récompenses, certaines personnes en bonne santé ne ressentent rien de particulier par le simple fait d’écouter de la musique. Cela montre qu’un accès différent au système de récompense est plus efficace pour tout le monde que pour les autres. Les chercheurs ont conclu qu’il s’agissait également d’une nouvelle compréhension du système de récompense, qui pourrait avoir un impact sur des maladies telles que la toxicomanie et les troubles de l’humeur.

L’article Anhédonie musicale : ces personnes qui n’aiment pas la musique est apparu en premier sur prestigium.com.

]]>
Pourquoi engager un producteur de musique ? https://prestigium.com/1422.cfm Tue, 28 Jul 2020 15:03:31 +0000 https://prestigium.com/?p=1422 Dans l’industrie musicale, les producteurs de musique sont essentiels au succès d’un artiste ou d’un groupe. Que vous soyez novice ou que vous souhaitiez perfectionner votre propre bande son, il est fortement recommandé de faire appel à un producteur pour vous aider à réaliser votre album. Bien sûr, le monde de la musique regorge d’obstacles […]

L’article Pourquoi engager un producteur de musique ? est apparu en premier sur prestigium.com.

]]>
Dans l’industrie musicale, les producteurs de musique sont essentiels au succès d’un artiste ou d’un groupe. Que vous soyez novice ou que vous souhaitiez perfectionner votre propre bande son, il est fortement recommandé de faire appel à un producteur pour vous aider à réaliser votre album. Bien sûr, le monde de la musique regorge d’obstacles et de pièges, et des professionnels comme celui-ci pourront vous aider à les surmonter.

Rôle du producteur

Un producteur n’est pas une personne lambda, il s’agit d’un professionnel aux expériences chargées. Sa créativité ne fera que pousser un projet vers son apogée. Également, cette créativité favorisera la manière dont la cohésion et le message seront véhiculés auprès de l’audience ciblée.

Un producteur est mentor, un guide. Si on a un producteur à nos côtés, on peut par exemple éviter de penser à des détails comme les droits d’auteur, la commercialisation d’un projet, etc. Il peut également faire jouer ses relations et ainsi présenter des personnes influentes, voire très célèbres pour une éventuelle collaboration musicale, etc.

Étant producteur, son rôle principal est de produire. Il aura donc toute la responsabilité administrative à endosser (production, calendrier, équipe, coordonnées, budget, etc.). Les producteurs n’imposent pas tout le temps leurs idées, ils laissent aussi une grande liberté artistique, contrairement à ce que l’on pourrait penser.

Un producteur de musique est un leader. Il peut s’occuper de tout ce qui est organisation de concert, de shows, d’interviews, de spectacles. Une étape très importante et cruciale afin de vivre de la musique et surtout pour percer dans une carrière musicale. Le producteur dispose toujours d’une équipe de professionnel, ce qui ne fait qu’accentuer la réussite d’un projet. Dans ce milieu, lorsqu’on parle de professionnel, on parle d’ingénieur de son, de musiciens, d’un studio d’enregistrement de qualité, d’une équipe commerciale, etc. Tous des détails qu’une seule personne ne peut et accomplir en un temps record, et pas forcément de la bonne manière.

L’article Pourquoi engager un producteur de musique ? est apparu en premier sur prestigium.com.

]]>
La musique est-elle un traitement thérapeutique efficace pour l’autisme ? https://prestigium.com/1419.cfm Mon, 27 Jul 2020 14:52:06 +0000 https://prestigium.com/?p=1419 La musicothérapie est une technologie de sécurité efficace qui utilise l’interaction musicale pour aider les personnes atteintes d’un large éventail d’anomalies cognitives et émotionnelles. En tant que discipline, la musicothérapie n’a commencé à se développer qu’après la Seconde Guerre mondiale, après que les bienfaits de la musicothérapie aient été observés chez des vétérans hospitalisés. Plus […]

L’article La musique est-elle un traitement thérapeutique efficace pour l’autisme ? est apparu en premier sur prestigium.com.

]]>
La musicothérapie est une technologie de sécurité efficace qui utilise l’interaction musicale pour aider les personnes atteintes d’un large éventail d’anomalies cognitives et émotionnelles. En tant que discipline, la musicothérapie n’a commencé à se développer qu’après la Seconde Guerre mondiale, après que les bienfaits de la musicothérapie aient été observés chez des vétérans hospitalisés. Plus tard, d’autres bienfaits de la musique ont également été découverts pour l’autisme, en particulier chez les enfants.

La méthode Nordoff-Robbins

Avant de devenir musicothérapeute confirmé, Paul Nordoff était compositeur d’origine américaine. Son style musical tourne autour du néo-romantisme et est souvent tonal.
À la fin des années 1950, Paul Nordoff a remarqué les réactions musicales des enfants handicapés et était tellement convaincu du pouvoir de la musicothérapie qu’il a abandonné sa carrière d’enseignant et a rapidement trouvé le Dr Clive Robbins. Après avoir mené les premières expériences de traitement en Europe, un projet pilote à l’université de Pennsylvanie leur a permis de travailler avec des enfants handicapés, y compris des patients autistes, en 1961.

Le compositeur Paul Nordoff a utilisé le piano et l’improvisation vocale pour établir un canal de communication efficace avec les enfants autistes. L’utilisation créative de la musique et les résultats obtenus ont suscité un intérêt croissant pour la question, qui a conduit à des cours de formation, à diverses publications et à la diffusion de matériel musical.
La méthode Nordoff-Robbins est basée sur la conviction qu’une musicalité cachée existe en chacun et peut être activée pour la croissance et le développement personnel. À cette fin, on a recours à l’improvisation, dans laquelle la créativité inhérente à l’individu est utilisée pour surmonter les difficultés émotionnelles, cognitives et physiques.
La méthode Nordoff-Robbins s’applique également aux personnes de tous âges, du nourrisson de 18 mois à l’intervention individuelle chez un adulte.

Procédure de la méthode Nordoff-Robbins

Il existe plusieurs approches d’intervention de la procédure Nordoff-Robbins pour le traitement de l’autisme. Toutefois, l’intervention la plus élémentaire consiste à laisser le patient se familiariser avec les instruments de musique de la pièce. Après avoir trouvé un peu de confort avec un ou quelques instruments, le thérapeute peut ensuite encourager le patient à communiquer verbalement, tout en se familiarisant avec la musique.

En d’autres termes, plus une intervention est pertinente (étudiée à partir du procès-verbal de la dernière séance), moins le patient a besoin d’une intervention. D’où l’aspect scientifique donné à la méthode Nordoff-Robbins pour le traitement des troubles autistiques.

L’article La musique est-elle un traitement thérapeutique efficace pour l’autisme ? est apparu en premier sur prestigium.com.

]]>
La musicothérapie et ses 5 bienfaits méconnus https://prestigium.com/1416.cfm Mon, 27 Jul 2020 14:36:10 +0000 https://prestigium.com/?p=1416 La musique peut-elle vraiment guérir ? La musicothérapie, très populaire ces dernières années, a la particularité d’utiliser la musique comme méthode de traitement. Selon l’étude de l’ICRA, environ 2 % de la population mondiale n’aime pas la musique, un phénomène appelé « anhédonie musicale« . Pour ces 2 %, la musicothérapie n’est peut-être pas concluante, mais les chances […]

L’article La musicothérapie et ses 5 bienfaits méconnus est apparu en premier sur prestigium.com.

]]>
La musique peut-elle vraiment guérir ? La musicothérapie, très populaire ces dernières années, a la particularité d’utiliser la musique comme méthode de traitement. Selon l’étude de l’ICRA, environ 2 % de la population mondiale n’aime pas la musique, un phénomène appelé « anhédonie musicale« . Pour ces 2 %, la musicothérapie n’est peut-être pas concluante, mais les chances que la musicothérapie fonctionne pour le reste de la population ne sont plus garanties.

La musicothérapie : pour soulager la douleur

La musicothérapie est un facteur important pour réduire l’utilisation de la morphine et d’autres sédatifs, anxiolytiques et analgésiques. Entre autres, des rapports de recherche ont affirmé la réduction des symptômes de douleur associés à la polyarthrite rhumatoïde, aux maladies musculo-squelettiques et à l’arthrose. La musicothérapie s’est également avérée efficace pour les douleurs chroniques, les maux de dos et les maux de tête, ainsi que pour les soins palliatifs, post-anesthésiques, intensifs et néonatals. Elle est également utile en chirurgie ou dans le cadre de diverses procédures médicales.

Thérapie musicale : Thérapie de la schizophrénie

Les résultats d’essais cliniques publiés en 2005 ont montré que la musicothérapie peut contribuer à améliorer l’état général, la santé mentale et la fonction sociale des patients atteints de schizophrénie. Par exemple, les résultats d’un essai clinique ont montré une diminution de l’isolement social et une augmentation de l’intérêt pour les événements extérieurs et de la capacité à interagir avec les autres. À ce jour, la plupart des études ont trouvé ces résultats à court ou moyen terme.

Musicothérapie : soulager l’autisme

Des études ont montré qu’il était possible de traiter l’autisme avec la musicothérapie, notamment chez les enfants et les adolescents. Parmi les avantages signalés, on note une augmentation de la vocalisation, de l’expression verbale, des gestes, de la compréhension du vocabulaire, de l’attention portée aux tâches, du comportement de communication, des jeux symboliques et des aptitudes à prendre soin de soi, ainsi qu’une meilleure réduction de l’écho. En outre, la conscience et la coordination physique sont améliorées et l’anxiété est réduite.

Thérapie musicale : Thérapie de Parkinson

La vitesse de marche, la distance et le rythme, la lenteur générale et la précision des mouvements sont améliorés. Dans la maladie de Parkinson, la musicothérapie peut être utilisée seule ou en combinaison avec la physiothérapie pour aider à augmenter la coordination motrice du patient. En outre, certains avantages liés à la fonction émotionnelle, au langage et à la qualité de vie ont été soigneusement étudiés.

Thérapie musicale : Avantages pour les bébés prématurés

Les résultats d’une méta-analyse sur les prématurés montrent que cette méthode peut contribuer à apaiser plus facilement le nouveau-né, à favoriser son développement du langage, à augmenter son poids et la tolérance aux stimuli, à réduire le stress et à raccourcir les séjours à l’hôpital.

L’article La musicothérapie et ses 5 bienfaits méconnus est apparu en premier sur prestigium.com.

]]>
Est-il vrai que la musique était mieux avant ? https://prestigium.com/1411.cfm Mon, 27 Jul 2020 14:26:03 +0000 https://prestigium.com/?p=1411 Cette question est de plus en plus récurrente ces 20 dernières années, mais est également très contestée par une grande majorité, notamment les jeunes générations. Qu’importe nos origines, la musique fait et fera toujours partie d’une culture généralisée et partagée à travers tous les pays du monde. Pour savoir si la musique était mieux avant, […]

L’article Est-il vrai que la musique était mieux avant ? est apparu en premier sur prestigium.com.

]]>
Cette question est de plus en plus récurrente ces 20 dernières années, mais est également très contestée par une grande majorité, notamment les jeunes générations. Qu’importe nos origines, la musique fait et fera toujours partie d’une culture généralisée et partagée à travers tous les pays du monde. Pour savoir si la musique était mieux avant, voire le contraire, il faut avant tout comprendre ces quelques points.

3 faits intéressants à connaître sur la musique

La musique est en perpétuelle évolution

Comme le disait si bien les grands jazzmen, « si la musique n’évolue pas, elle meurt ». Si la musique n’avait pas évolué, on n’aurait jamais pu connaître les genres musicaux les plus écoutés en ce moment : le rap, le pop, le lofi, le rock, etc. Et encore, ces quelques genres musicaux comportent tous des sous-genres, et on peut s’y perdre très rapidement. D’ailleurs, on n’aurait jamais pu comprendre le jazz s’il n’avait pas évolué.

Comme tout le monde vit ou a vécu dans son époque, il peut être assez difficile de se reconnaître parmi les vastes genres musicaux qui existent actuellement. En effet, à titre d’exemple, une personne lambda née dans les années 2000 aura généralement moins de tolérance à la musique country ou encore au blues, et penchera plutôt vers la musique tendance de son époque comme le rap, le pop, le ragga, le rnb. Cette tendance est tout ce qu’il y a de plus normal car la personne en question ne fait pas qu’écouter la musique mais la vit dans son quotidien et la comprend. Un véritable point de repère.

La musique est une science

La musique est un art très complexe vue de près. Il suffit de jeter un coup d’œil et d’étudier une partition de musique pour pouvoir comprendre. D’ailleurs, beaucoup ont abandonné l’idée de poursuivre les études en musicologie afin d’entamer précipitamment une carrière musicale en raison de cette complexité.

Bien qu’une découverte en science musicale ne soit pas aussi grandiose qu’une grande découverte archéologique, la musique et la science font très bon ménage. Qu’on parle d’amélioration d’instruments de musique ou bien d’analyse de la sociologie sous différentes tendances ou encore des découvertes sur la musique, notamment leurs bienfaits pour la santé, les chercheurs en musique continuent activement de faire des travaux d’expérimentation. Par exemple, c’est grâce aux recherches qu’on a pu prouver qu’une note mineure exprime généralement une émotion négative comme la tristesse, la colère ou encore la peur. Autre exemple, dans les films d’horreurs, les ballades de piano dans certaines scènes sont composées à la fois de notes mineurs et de notes majeures, placées généralement là où il ne faut pas afin d’évoquer l’intrigue, la peur ou l’angoisse.

La musique est un langage

Dans la musique, à part les paroles, les notes, les accords et le rythme sont également un langage. Concernant les paroles, plus les vocabulaires utilisés sont familiers, voire être de l’« argot branché » ou du verlan, plus le public est de moins en moins capable à comprendre, notamment chez les personnes d’un certain âge. Pour ce qui est des accords, plus ils sont enrichis ou le contraire, plus la musique est de moins en moins compréhensible pour les moins experts. Cependant, ces détails n’empêchent pas d’aimer une musique, mais favorisent tout de même l’incompréhension. Dans la voyance par exemple, la musique est une source d’inspiration pour le voyant, et permet d’apaiser le consultant.

La musique était mieux avant ? Il peut aussi tout simplement s’agir de goût, de personnalité ou encore d’idéologie.

 

L’article Est-il vrai que la musique était mieux avant ? est apparu en premier sur prestigium.com.

]]>
Voyance et musique font-t-elles bon ménage ? https://prestigium.com/1431.cfm Fri, 24 Jul 2020 15:40:10 +0000 https://prestigium.com/?p=1431 La musique est l’art de combiner les sons et de transmettre des sentiments. Chacun a sa manière de ressentir la musique, en fonction des notes et des accords joués notamment. La musique permet non seulement aux gens de rester concentré et de faire le vide, mais guide également les voyants et mediums et les aide […]

L’article Voyance et musique font-t-elles bon ménage ? est apparu en premier sur prestigium.com.

]]>
La musique est l’art de combiner les sons et de transmettre des sentiments. Chacun a sa manière de ressentir la musique, en fonction des notes et des accords joués notamment. La musique permet non seulement aux gens de rester concentré et de faire le vide, mais guide également les voyants et mediums et les aide à être plus rapidement en état de transe, ou bien pour accentuer aussi leur concentration.

Rôle de la musique dans la voyance

La musique offre une perspective à la voyance

La musique a cette particularité, elle combine des sons qui ont un impact sur nous. Accéder à l’état de clairvoyance nécessite un état d’esprit très spécifique. Avec l’aide de la musique, le medium peut facilement entrer dans le monde parallèle. En effet, la musique est porteuse de sentiments, elle nous permet de nous séparer de notre présent, du passé ou du futur, pour chercher des informations.

Contrairement à l’exigence de rester calme et silencieux pendant les séances de voyance, il est d’usage d’écouter de la musique dans la salle de consultation. Le type de musique qu’on entend dans ces salles est généralement doux et relaxant, favorisant ainsi la bonne circulation de l’énergie : un véritable point de contact et de liaison pour les voyants et les consultants.

La musique est la source d’inspiration du medium

Certaines musiques sont susceptibles de stimuler certains voyants. D’autres l’utilisent entièrement comme source d’inspiration lors des séances de divination. Parfois, pendant une séance de voyance, il peut arriver que le voyant soit bloqué, ou un élément extérieur à la séance pourrait perturber ou interférer avec sa vision. Par conséquent, l’utilisation de la musique est très bénéfique pour la voyance, car elle permet aux mediums de percevoir une vision plus facilement et sans entrave.

Dans la voyance, on n’utilise pas n’importe quelle musique. La musique utilisée doit être une œuvre qui peut être transférée dans une autre dimension. Ainsi, le choix du genre musical est crucial afin de privilégier la concentration, voire l’état de transe. D’habitude, les voyants se sert de la musique indienne, africaine et asiatique lors d’une séance de divination. La particularité de ces musiques est le fait qu’elles privilégient les bends et les vibratos, ce qui, comme dans un miroir, reflète les choses matérielles. Dans la voyance, ces styles et techniques de bends reflètent l’imperceptible ou l’invisible.

Bien que la musique soit un art qui peut se marier très bien avec la voyance, cette technique est très peu utilisée dans le milieu.

L’article Voyance et musique font-t-elles bon ménage ? est apparu en premier sur prestigium.com.

]]>
Quels sont les instruments de musique les plus difficiles à apprendre ? https://prestigium.com/1428.cfm Fri, 24 Jul 2020 15:32:38 +0000 https://prestigium.com/?p=1428 Tout le monde peut apprendre la musique. Il n’est jamais trop tôt ni trop tard pour en apprendre. La formation à la musique peut être menée en classe, chez un professionnel privé ou encore en autodidacte. La liste des instruments à apprendre est assez longue, et quelques instruments en particulier sont beaucoup plus difficiles à […]

L’article Quels sont les instruments de musique les plus difficiles à apprendre ? est apparu en premier sur prestigium.com.

]]>
Tout le monde peut apprendre la musique. Il n’est jamais trop tôt ni trop tard pour en apprendre. La formation à la musique peut être menée en classe, chez un professionnel privé ou encore en autodidacte. La liste des instruments à apprendre est assez longue, et quelques instruments en particulier sont beaucoup plus difficiles à maîtriser que d’autre.

3 instruments difficiles à maîtriser

Le piano

Cet instrument nécessite une bonne synchronisation des deux mains. De plus, on doit se familiariser avec le déchiffrage des clés, et en même temps posséder une richesse de connaissances en théorie musicale afin de devenir un expert dans ce domaine. Vue de loin et vue de près, le piano est un instrument pas du tout complexe. Cependant, il faut du temps et de la patience pour pouvoir dompter et bien maîtriser cet instrument.

Le violon

Très souvent utilisé à la musique classique puissante et relaxante, le violon est un instrument de musique assez technique. Il y a tout un panel de mode de jeu et on peut s’y perdre très facilement. De plus, un seul doit mal placé et tout peut partir en cacahuète. Ce n’est pas que les cordes du violon sont fragiles, mais qui dit doigt mal placé dit fausse note. En parlant de cordes, il existe également plusieurs techniques pour tirer les cordes. Toutefois, il n’y a pas de technique standard car chacun peut avoir une idée précise du genre de sonorité qu’il souhaite entendre.

La guitare classique

Attention, il ne faut pas confondre jouer de la guitare et jouer de la guitare classique. Déjà, avec la musique classique, jouée avec une guitare acoustique, il faut la tenir, la jouer d’une certaine façon, et être beaucoup plus à l’écoute. Également, il existe plusieurs autres variantes en ce qui concerne la guitare classique, et qui nécessite un mode d’apprentissage assez particulier. En plus d’être un instrument particulièrement exigeant, la guitare classique nécessite beaucoup d’efforts pour bien la maîtriser.

L’article Quels sont les instruments de musique les plus difficiles à apprendre ? est apparu en premier sur prestigium.com.

]]>